Le jeu occupe une place importante dans l’apprentissage des petits

Les parents se plaignent lorsque leurs enfants sont très absorbés par les jeux, alors qu’en réalité, ils ne sont pas forcément mauvais. Des études ont même montré que jouer à des jeux permettrait d’éveiller plusieurs sens chez l’enfant. C’est la raison principale pour laquelle ils sont intégrés dans les programmes pédagogiques à l’école. Mais puisque l’excès n’est jamais bon, il n’est pas question de laisser vos enfants devenir accros aux jeux, quoi qu’il soit.

En quoi le jeu est important chez l’enfant ?

Si lire des histoires et faire des dessins sont importants pour l’enfant, le jeu l’est encore plus. Souvent les parents disent, «ah, mon enfant n’a fait que jouer toute la journée?», mais pas du tout. Durant le jeu, il a appris énormément de choses. Pour les enfants de bas âge, il s’agit d’une expérimentation. À travers cette pratique, il fait la découverte de l’univers qui l’entoure. Chez les plus grands, jouer leur permet de développer efficacement leur imaginaire afin de se construire. Il est prouvé d’ailleurs que le jeu est un moyen d’acquérir de nombreuses compétences. Ces dernières ne peuvent pas être acquises à l’école ou à la maison. Pour comprendre le monde qui l’entoure, il faut qu’il joue. Pour les jeux numériques, ils sont favorables aux développements intellectuels, sociaux, mais aussi sensoriels et moteurs. Cela favorise aussi l’apprentissage du langage. Le jeu collectif assure un développement affectif et social pour l’enfant. Par le biais de cette pratique, il sera amené à interagir avec les autres. Voilà un autre moyen de l’aider à mieux comprendre le monde. Également, l’enfant pourra affiner sa motricité fine en utilisant des jouets pour la simple et la bonne raison que cela aide à développer son habileté grâce à la manipulation des objets comme un tableau à pailleter. C’est en étant familier avec des jouets qu’il découvre ce qu’est la taille, la forme ou encore la gravité et le poids.

À partir de quel âge l’enfant peut jouer ?

Dès ses deux mois, votre petit ange pourra s’attaquer à des jeux d’exercices. Le rôle de ces derniers consiste ici à contribuer au progrès psychomoteur, affectif, social et cognitif du bébé. On parle ici du premier jeu auquel il a joué. De ce fait, il n’est pas sans effets sur ses premiers gestes. À partir de son deuxième mois, le bébé peut jouer à des jeux afin de découvrir son propre corps et son environnement par la suite. Choisir un jouet adapté est crucial puisqu’il aura un impact sur l’immédiateté du résultat de l’enfant tout en développant sa motricité. Entre l’âge de 2 à 4, vous pouvez commencer à leur aider à jouer à des jeux symboliques. Les rôles de jeux consistent ici à favoriser la communication, à construire sa personnalité, à imiter son entourage, et bien d’autres. À partir de la 3ème année, les jeux de règles sont de mise. Quoi qu’il en soit, vous devez également jouer avec votre enfant, puisque cela est aussi important que les jeux stratégiques.