Les meilleurs modes de transport à privilégier lors d’un voyage à Mexico

Mexico

Le vaste réseau de transports en commun de Mexico constitue un moyen rapide et bon marché de s’y déplacer une fois que vous l’avez compris. Pour une ville de plus de 20 millions d’habitants, des transports publics efficaces sont essentiels et le métro à lui seul transporte environ 5 millions de personnes chaque jour. Bien entendu, il existe d’autres méthodes de transport pratiques dans la capitale du Mexique. À vous d’opter pour celle qui correspond le mieux à vos besoins et votre budget.

  1. Le métro

La carte du réseau est relativement simple et les stations sont bien balisées. Vous ne devriez donc pas avoir trop de mal à vous repérer même si vous ne parlez pas espagnol lors de votre séjour au Mexique. Cependant, il n’y a pas d’annonces dans le train ou sur le quai, vous devez donc garder une trace de l’endroit où vous souhaitez descendre.

  1. Le Metrobús

Le Metrobús est un système de transport en commun rapide avec des voies réservées aux bus qui transportent plus d’un million de personnes par jour. L’ajout du Metrobús au réseau de transports en commun de Mexico a considérablement amélioré la congestion du trafic. Cela a également contribué à réduire les émissions de gaz à effet de serre au cours de la dernière décennie.

Les gares sont principalement situées au milieu des principales artères de Mexico, notamment Avenida de los Insurgentes et Paseo de la Reforma, bien que certaines se trouvent en bordure de rue.

  1. Les autobus locaux

Mexico possède un vaste réseau de bus qui relie les banlieues extérieures au métro et traverse les quartiers mal desservis du centre-ville. Les véhicules les plus courants sont ceux qui coûtent 5 ou 6 pesos selon la distance que vous prévoyez de parcourir. Il existe également des trolleybus et des bus électriques modernes.

Les bus peuvent être complexes à prendre si vous ne connaissez pas la ville, car beaucoup n’ont pas d’informations officielles sur l’itinéraire ou les horaires disponibles. Certains permettent aux passagers de monter et de descendre partout où ils en ont besoin, tandis que d’autres utilisent des arrêts de bus officiels. En cas de doute, vous devez confirmer la destination avec le chauffeur.

Conseil : bien que les bus circulent souvent 24h/24, il n’est pas recommandé de les utiliser tard dans la nuit pour des raisons de sécurité.

  1. Les taxis et les applications de covoiturage

Évitez si possible de prendre un taxi dans la rue à Mexico, car il peut être non enregistré et donc être dangereux. Au lieu de cela, appelez un radio-taxi. Les hôtels et les restaurants devraient pouvoir vous donner un numéro ou en appeler un pour vous.

Les applications de covoiturage comme Uber et Didi ont rendu les déplacements à Mexico beaucoup plus faciles pour les touristes et les habitants, en particulier la nuit. Ces modes de transport sont généralement plus sûrs et moins chers que les taxis. Pour éviter que des incidents puissent survenir,assurez-vous de vérifier le nom, les plaques et l’itinéraire de votre chauffeur avant de monter dans un véhicule.

  1. Louer une voiture

Louer une voiture à Mexico est un défi qu’il vaut mieux laisser aux conducteurs urbains les plus expérimentés. Le trafic intense, les difficultés de navigation et le risque de collision sont tous des obstacles importants auxquels vous devriez faire face. À moins que vous ne prévoyiez de faire un road trip bien hors des sentiers battus, Uber et le confortable réseau de bus interurbains sont de bien meilleurs choix.