Les parcs nationaux situés dans le sud de Madagascar

Madagascar

Madagascar est un pays riche en destination touristique. Chaque région de la grande île offre une opportunité de découverte, de détente et même d’affaire. En effet, ce pays possède une source agricole qui est utile à l’étranger tel que le girofle, la vanille, le letchi et plusieurs autres encore. Néanmoins, dans cet article, nous allons nous intéresser plus aux offres pour tourisme et voyage que de produit d’exportation. Depuis le nord jusqu’au Sud, l’île propose à ses visiteurs toute une panoplie de découvertes que ce soit culturel, naturel, visuel ou historique. Un aperçu sur les sites célèbres du côté sud de Madagascar sera l’objet de notre article.

Le parc national de Ranomafana

Le sud de Madagascar est connu pour être la destination touristique de premier ordre. Les paysages sont variés contrairement à ceux du côté Est de l’île. Dans la province de Fianarantsoa, plus 40 000 hectares de terrain sont couverts de forêts tropicales humides. Il s’agit du parc national de Ranomafana. Cette forêt abrite plusieurs espèces endémiques. Il existe des espèces que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur l’île surtout les espèces en voies de disparition. Les touristes qui s’intéressent plus aux animaux et à la nature ne seront pas déçus de ce qu’ils pourront découvrir dans cette partie de la grande île.

Le parc national de Ranomafana est entouré de massifs montagneux qui font ravir les sportifs pour les activités pédestres. C’est le site idéal pour faire de la randonnée. Après les découvertes naturelles, un moment de détente attend les visiteurs à la sortie du parc. Il existe une source thermale naturelle qui est réputée pour ses vertus bienfaisantes. Il s’agit d’une piscine naturelle à température relaxante d’environ 38 °C, excellents pour le corps après des heures de marche. Ce serait une perte d’avoir visité le parc sans y avoir plongé.

Le parc national du Tsingy de Bemaraha

Quand on parle de tourisme à Madagascar, le Tsingy de Bemaraha se trouve sur la liste d’endroits à visiter. D’après l’histoire, cette zone est le premier abri des habitants de l’île.De ce fait, le Tsingy a été classé premier au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il offre un paysage spectaculaire qui éveille la curiosité des visiteurs étrangers. Sa composition en roche pointue n’a fait l’objet d’aucune intervention humaine. Il s’agit d’une forme façonnée par la nature durant des siècles. Les Tsingy sont situés sur un plateau de calcaire qui fut autrefois immergé par la mer. Le paysage composé par les failles, les crevasses et les blocs de calcaire sculpté en lame acérés sont extraordinaires.

Parmi les parcs exceptionnels de Madagascar, le parc national de Bemaraha fut le premier à avoir été visité. On peut dire que partir à la découverte du Tsingy sans être accompagné peut s’avérer être très dangereux. Actuellement, la visite du Tsingy ne peut pas se faire sans la présence d’un guide local.Nb-project.com propose aux intéressés des visites pour toute une famille, pour les sportifs ou les petits marcheurs. À part les escalades, la découverte des canyons, on peut également faire une descente en pirogue bordant les gorges abruptes des Tsingy.